Projet « Territoire zéro chômage de longue durée » : quelles sont les villes concernées ?

projet zéro chômage

Alors que l’état a fait de la réduction du chômage une priorité avec la création de la prime d’activité par exemple, un projet de loi (voir ici) en faveur des chômeur de longue durée a été approuvé. La mesure « Territoire zéro chômage » consiste à proposer aux personnes inscrites sur la liste des demandeurs d’emploi depuis plus d’un an un CDI afin de contribuer au développement des activités locales.

Ce projet est en cours d’expérimentation depuis plusieurs mois pour une durée de 5 ans. Certaines villes se sont portées candidates.

 

Les contours du projet de loi « Territoire zéro chômage »

Depuis l’été 2016, le projet de loi visant à réduire le chômage de longue durée a débuté pour une période de 5 ans. Il concerne les personnes au chômage depuis plus d’un an.

Le principe consiste à proposer un CDI au chômeurs de longue durée payé au Smic dans une entreprise à vocation sociale (livraison alimentaire à domicile, aide des personnes pour le maintien dans leur résidence …).

L’expérimentation concerne 10 villes de moins de 400.000 habitants qui ont été choisies parmi les villes qui se sont portées candidates. Sur chaque commune, 200 personnes maximum ont été sélectionnées pour intégrer le projet sur la base du volontariat. Elles se sont vues offrir un CDI dans le but de développer les activités locales, sans toutefois porter atteinte à celles déjà présentes sur le secteur.

 

Listes des villes souhaitant intégrer le projet zéro chômage

Le projet de loi se construit sur la base du volontariat que cela soit pour les villes qui ont été sélectionnées ou pour les demandeurs qui ont intégrés l’expérimentation.

Plusieurs villes ont émis le souhait de participer à « Territoire zéro chômage ». A titre d’exemple, voici certaines communes qui se sont portées candidates :

  • En Ille-et-Vilaine : la commune de Pipriac
  • Dans les Deux-Sèvres : la ville de Mauléon
  • Dans la Nièvre : commune de Prémery
  • En Meurthe-et-Moselle : Colombey-les-Belles
  • Bouches-du-Rhône : la ville de Jouques

Selon les conclusions de l’expérimentation, cette mesure pourrait se développer et s’élargir à d’autres communes.



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*