Aide aux entretiens d’embauche : qui sont les bénéficiaires et quelles sont les conditions ?

Aide Pole Emploi entretiens d'embauche

Depuis 2014, l’aide aux entretiens d’embauche a été regroupée dans un nouveau dispositif appelé Aide à la mobilité. Il permet de prendre en charge les frais de transport, de nuitée et de repas. 

L’aide aux entretiens d’embauche est une aide de Pole Emploi qui permet de prendre en charge les frais de déplacements dans le cadre d’une recherche d’emploi ou d’une reprise d’activité. Son montant est de 200 euros maximum par an et par bénéficiaire.

 

Qui peut bénéficier de l’aide aux entretiens d’embauche ?

Pour prétendre à l’aide aux entretiens d’embauche afin de prendre en charge les frais de déplacements en vue d’un entretien ou d’une reprise d’activité, il faut que le demandeur soit dans une des situations suivantes :

 

Quelles sont les conditions d’attribution de l’aide financière aux entretiens ?

Pour bénéficier de l’aide financière aux entretiens, il faut respecter des conditions liées au nouvel emploi ou à l’entretien, à savoir :

  • Éloigné de plus de 60 kilomètres de son domicile (selon ViaMichelin) ou plus de 2 heures aller-retour
  • Le contrat de travail concerné doit être supérieur à 3 mois

L’aide aux entretiens d’embauche est également possible dans le cadre d’un passage d’un concours de la fonction publique.

 

Quel est le montant de l’aide financières aux entretiens d’embauche ?

 L’aide financière aux entretiens d’embauche peut se faire sous différentes formes en fonction du mode de transport :

  • Remboursement des frais kilométriques : lors d’un déplacement en voiture, le montant de l’aide est de 0,20 euros du kilométre
  • Sous forme de bons de transport lors de déplacement en transport en commun

Le montant maximum de l’aide aux entretiens d’embauche est de 200 euros par an et par bénéficiaire.

 

 Quelles sont les formalités à effectuer ?

Pour faire une demande d’aide financière aux entretiens d’embauche auprès de Pole Emploi, il faut respecter les délais :

  •  Avant l’entretien d’embauche, au plus tard dans les 7 jours suivant l’entretien
  •  Dans le mois qui suit la reprise d’emploi ou l’entrée en formation



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*