La garantie jeunes : une aide pour les 16-25 ans en grandes difficultés face à l’emploi ou à la formation

Allocation garantie jeune

La garantie jeunes est un dispositif mis en place par le Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social qui a pour objectif d’accompagner les 16-25 ans qui se trouvent en grande précarité face à l’emploi ou à la formation.

Il s’agit d’un contrat d’accompagnement est mis en place avec la mission locale et permet aux jeunes de recevoir une allocation de 484,82 € par mois. Pour cela, des conditions sont à respecter.

 

Qui peut bénéficier de la garantie jeune ?

Ce nouveau dispositif a débuté en novembre 2013 à titre expérimental. Depuis le 1er janvier 2017, le gouvernement a généralisé la garantie jeunes à tout le territoire. En France, 1 million de jeunes sont en situation de grande précarité (logement, travail, étude, …).

Pour bénéficier de l’accompagnement garantie jeunes, des conditions d’âge, d’activité et de ressources sont à respecter :

  • Avoir entre 16 et 25 ans
  • Avoir quitté l’école et être sans emploi ou formation
  • Les ressources du jeune doivent être inférieures à 484,82 euros

Pour les moins de 18 ans qui se trouvent en grande difficulté, des dérogations sont possibles en fonction de la situation du jeune.

 

En quoi consiste le contrat garantie jeunes ?

Lors de la mise en place de la garantie jeunes, un contrat est signé entre la mission locale et le jeune. Un programme d’accompagnement instaurant les obligations et les devoirs entre les 2 parties est prévu. La durée et les modalités doivent être précisées.

Pour cela, le jeune doit s’engager à assister à des entretiens individuels, à des ateliers collectifs (création CV, mise en situation professionnelle, …) et la mission locale doit faire des propositions d’emploi, de stage ou d’apprentissage. En contre-partie, le jeune reçoit une allocation équivalent au RSA. 

 

Montant de l’allocation garanti jeune et durée de versement

Le montant de l’allocation accordée au jeune est de 484,82 euros. Elle est versée chaque mois à terme échu (le mois de novembre est payé en décembre). L’aide est cumulable avec des aides à l’insertion tel que le FSL.

Chaque mois, le jeune doit déclarer ses ressources à la mission locale par écrit afin de déterminer ses droits ou non à l’allocation garantie jeunes.

Il est possible de cumuler la garantie jeunes avec des revenus d’activité à condition qu’ils soient inférieurs à 300,00 € par mois. Ensuite, l’aide est dégressive. Lorsque le jeune déclare des revenus supérieurs à 1 198,77 €, l’aide est supprimée.

Il est possible d’en bénéficier durant un an maximum renouvelable une fois. Vous pouvez retrouver ici les départements qui ont expérimenté la garantie jeunes.



Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*